ED LACY

 
FICHE DU LIVRE : 
Février 2022  
Auteur : Roger Martin
Titre : ED LACY Un inconnu nommé Len Zinberg
302 pages 20 €
ISBN : 978-2-917486-733

COMMANDER




Roger_Martin.htmlfiche_commande_ED_LACY.htmlshapeimage_2_link_0shapeimage_2_link_1

Qui était-il cet écrivain juif, communiste, marié à Esther, une Noire avec laquelle ils adopteraient plus tard Carla, une petite fille noire originaire des Antilles britanniques ?

Qui était-il ce « juif non-juif », passionnément new-yorkais, qui avait embrassé à vingt ans la cause des laissés-pour-compte de la société et des victimes du racisme, noires ou hispaniques ?

Qui était-il vraiment ? Len Zinberg, auteur de nouvelles dans la presse communiste ? Ed Lacy, qui publiait ses récits dans l’Afro-American et le Pittsburgh Courier et passait pour Noir ? Ou encore Steve April, Russell Turner ou Mark Haggstrom qui signeraient des centaines de nouvelles ?

Qui était-il, ce soldat mobilisé en Italie qui deviendrait correspondant de Yank, un hebdomadaire « écrit par des soldats pour des soldats » tiré à 2 700 000 exemplaires ? Ce collaborateur du prestigieux New Yorker, qui publia en 1940 Walk Hard-Talk Loud que Langston Hughes et Ralph Ellison jugeaient extraordinaire ?

Qui était-il ce Blanc qui créa, en 1957, le premier personnage de détective privé noir, Toussaint Marcus Moore, dans Traquenoir (Room to Swing), auquel les Mystery Writers of America décernèrent l’Edgar du meilleur roman policier de l’année ?

Qui était-il, cet écrivain talentueux dénoncé comme rouge et victime de la Chasse aux sorcières, qui s’évanouit en 1949, avant de se réincarner, deux ans plus tard, en un certain Ed Lacy et d’écrire une trentaine de romans noirs jusqu’à sa mort tragique en 1968, sans jamais cesser de défendre des valeurs de liberté, de tolérance et d’humanité ?


Ed Lacy (Un inconnu nommé Len Zinberg) en même temps que la singulière destinée d’un auteur qui mérite pleinement d’être redécouvert, est une passionnante plongée au cœur de l’histoire des États-Unis, des luttes sociales et politiques, du combat pour l’égalité raciale et de l’univers de la littérature noire.


Roger Martin est l’auteur de quarante ouvrages (Romans, Enquêtes, Essais, Jeunesse, BD). Il a écrit plus de trois cents articles sur le Roman noir américain, dont il est un spécialiste reconnu.